Autres Trucs

Mac ou PC ?

Dugomo : 12 juillet 2011 16h06 : Autres trucs


Je dois changer d’ordinateur portable, et j’ai besoin de conseils pour choisir entre Mac et PC.

Mac ou PC

Rappel historique du parc de ma pomme (hi hi) : j’ai été Apple depuis le début, ayant acheté mon premier Apple II en 1982. J’ai vu arriver Lisa, puis le Mac, les Mac, et j’en ai acheté plein. J’ai oublié les références de tous ces ordis, mais me souviens de leur coût, prohibitif : une fois, pour rajouter 4 barrettes de 4 mégas,  j’ai dû débourser 16 000 francs  ! Près de 2500€ pour 16 mégas : de nos jours, on dirait que c’est abusé. Mais pas trop le choix : je bossais dans les trucs qui s’impriment (on appelle ça le print) et il n’y avait que Mac pour mettre en page les trucs qui s’impriment : les premières versions de Photoshop, Illustrator ou Quark XPress étaient pour Mac.

Et puis ça a évolué : les PC ont eu une meilleure qualité graphique, et ont supporté les susdits logiciels.
Vers 1998, par là, sur les conseils de Telly, un excellent graphiste, je suis passé sur PC et je n’ai plus acheté que ça depuis. Et toujours chez des assembleurs, pour favoriser le petit commerce local.

Et donc aujourd’hui, mon portable donne des signes de faiblesse (et n’est plus adapté à ce que je veux faire) et je vais bientôt en racheter un neuf, destiné au montage vidéo.
J’aurais besoin d’avis et de conseils éclairés, car j’ai des besoins bien spécifiques :

  • je dois pouvoir stocker des fichiers vidéos de tailles imposantes
  • je dois avoir assez de RAM pour faire du montage vidéo sur Adobe Première
  • Il me faut un écran assez grand, justement pour le montage, et parce que je suis un peu miro
  • la machine doit pouvoir supporter une chaleur de plus de 35°C et 100% d’humidité
  • cet ordi doit me servir, hors montage vidéo, à tout le reste

Voilà à peu près ce qu’il me faut et le budget n’est pas un problème.

Je ne suis fermé à rien, marié avec aucune marque ni aucun OS, et vos conseils sont les bienvenus.
Je vous rappelle que ce joli blog est en dofollow et que chaque commentaire vous donne droit non pas à un, mais à deux liens, vers vos joli blogs à vous.

 

134 reacties »

Guadeloupe

Dugomo : 6 juin 2011 21h58 : Autres trucs

Je reviens d’un beau voyage en Guadeloupe et je dois dire que j’ai été enchanté par cette ile sublime. Deux iles, en fait, constituent la Guadeloupe :
Basse-Terre, où se trouve le volcan de la Soufrière, et recouverte d’une forêt tropicale très dense, et où abondent rivières et cascades
et Grande-Terre, bordée d’une mangrove au Nord et au Sud de superbes plages de sable blanc.

Guadeloupe plageLes plages de Guadeloupe sont si nombreuses que l’on trouve partout des endroits où se baigner tranquillement, avec une impression très agréable d’être seul au monde. La météo étant toujours tropicale et l’eau en permanence entre 28 et 30 ° C, on passe des heures dans l’eau du lagon, avec masque et tuba pour admirer une faune aquatique exubérante et colorée. La plongée en Guadeloupe est une activité des plus plaisantes.
Guadeloupe plongée sous-marineMais on peut pratiquer bien d’autres activités en Guadeloupe : randonnée, kayak, pêche au gros, surf, kitesurf, canyoning, etc…

On peut aussi visiter les iles avoisinantes, aux noms évocateurs : les Saintes, les Ilets de Petite Terre, la Désirade, Marie-Galante. Et voir des animaux endémiques, tels les iguanes, et le racoon, adorable raton laveur, emblème de l’ile.
Racoon de Guadeloupe

J’ai passé deux semaines de rêve en Guadeloupe, hébergé dans un charmant gite à Saint-François.

2 reacties »

Le téléphone, bordel !

Dugomo : 20 décembre 2010 15h46 : Autres trucs

Cela fait un moment que je suis interpellé par ce phénomène étrange : je communique régulièrement avec des champions des réseaux sociaux, des virtuoses du twitt, des as du bloguisme tout azimut. Et lorsque je désire approfondir un échange, aller plus loin, c’est tout naturellement que je fournis mon numéro de téléphone et mon Skype. Et là, j’ai bien souvent droit à cette réponse :  « par mail si tu veux »…..

Suis-je vieux ?

Oui, c’est la question que je me suis posée : suis-je dépassé ? La communication moderne a t-elle mis au rebut un objet aussi antédiluvien que le téléphone ? Est-ce ringard de s’appeler plutôt que de s’envoyer des SMS ?

Ouf, je ne suis pas vieux !

Tout bien réfléchi, c’est moi qui ai raison.
Savez-vous qu’un très faible pourcentage d’un message entre deux humains passe par le sens des mots ? Bien sûr, nous sommes tous très intelligents, nous comprenons ce que l’autre veut dire. Mais il y a plus que la compréhension d’un froid message. La communication entre deux personnes passe par bien d’autres canaux, plus sensitifs qu’intellectuels :

  • Le timbre de la voix, les intonations. Les silences aussi disent bien des choses.
  • Les grimaces, les mimiques.
  • Les postures du corps, les attitudes : défensive ou offensive, contactée ou sereine…
  • Les phéromones, même, quand on est en contact physique avec la personne.  Ces substances chimiques que nous émettons tous et qui sont autant de messages perçus par notre interlocuteur.

Il nous est à tous arrivé, face au baratin d’un vendeur de grande surface « faites moi confiance, j’ai la même à la maison » de nous dire « et la marmotte elle met le chocolat dans le papier d’alu… ». Non parce que son discours était incohérent, mais parce que nos sens nous avertissaient d’un danger.
On dit bien d’une personne qu’on « la sent » ou au contraire qu’on « ne peut pas la sentir » : et ça, ça ne peut se percevoir par un simple texte, on a besoin d’un contact, auditif au minimum. Et Skype est encore mieux, puisqu’on peut rajouter le sens de la vue, grâce à la webcam.

Pourquoi cette réticence au téléphone ?

Timidité, manque de confiance en soi, nolifitude, peut-être.
Mais surtout méconnaissance de l’outil. J’ai toujours cru que je savais , jusqu’à ce que je fasse un « stage téléphone », dans lequel j’ai appris bien des choses. Par exemple, saviez-vous que si vous souriez au téléphone, votre interlocuteur le perçoit ?

Ça tombe bien : je vends des formations Je vous encourage à vous former à communiquer plus avec ces outils merveilleux que sont le téléphone et Skype, vos échanges seront bien plus riches.

20 reacties »

Quel opérateur téléphonique est le plus réactif via Twitter ?

Dugomo : 23 novembre 2010 16h10 : Autres trucs

Me voici de retour en France, et j’ai besoin d’un téléphone. Un iPhone 4, pour être plus précis.

J’ai besoin d’un forfait incluant :

  • Appels illimités vers tous opérateurs, fixe ou mobile, 24h/24
  • Internet illimité 24h/24

Bien entendu, j’ai fait le tour des offres sur le Net et je me suis aussi rendu dans les boutiques, et je peux tout à fait souscrire par une de ces voies. Il ne s’agit pas d’argent, j’ai les moyens de m’offrir ce que je veux par mes propres moyens.

Mais il m’a semblé intéressant de tester la réactivité des 3 opérateurs principaux sur le réseau social Twitter. Lequel va réagir à mon twitt ?

Bouygues ?
Orange ?
SFR ?
Ou aucun des trois ?

Ce téléphone sera pour moi un véritable outil de travail, et je ne manquerai pas de dire le plus grand bien de l’opérateur qui saura me séduire en ayant utilisé les réseaux sociaux de la manière la plus commerciale.

Mon Twitter : @Dugomo

——————————————–

Vendredi 26 novembre, soit 3 jours plus tard. Je sors d’un vrai magasin, avec un vrai vendeur, où j’ai acheté mon téléphone, comme tout le monde.

Je le pressentais  en écrivant cet article, mais les 2 points auxquels je voulais en venir sont maintenant confirmés :

1 Les opérateurs s’en foutent

Aucune réponse, hormis l’envoi des tarifs de base. Les 3 opérateurs historiques de téléphonie mobile bénéficient d’une rente de situation, s’entendent pour se partager le marché et pratiquer les mêmes prix, et n’ont que peu d’intérêt pour ce qui se dit d’eux sur les réseaux sociaux.

Alors : vivement l’arrivée de Free ?

2 Je ne suis pas influent

Ouf…. Moi qui cherche l’effacement de l’égo – l’égo : cette plaie qui empêche le bonheur – je suis rassuré :-)

Tiré du film de Véronique Jannot (Dakinis, le féminin de la sagesse)

9 reacties »

Fichier audio à l’ouverture d’un site

Dugomo : 22 octobre 2010 17h31 : Autres trucs

fanfare

Ce matin, j’étais sur Skype en train de discuter de l’excellent Arreter de Fumer, un site que je vous recommande si vous voulez arrêter de fumer grâce aux réseaux sociaux.

Je paposkypais (néologisme : paposkyper = papoter sur Skype) donc, lorsqu’on m’envoie sur Twitter un lien sur le sujet de l’arrêt de la cigarette, justement.
Je clique le lien et boum badaboum : mes oreilles et celles de mon interlocuteur sont agressées par une musique incongrue autant qu’intempestive.
« C’est chez toi, ce boxon ? »
« Non, c’est chez toi, on dirait…. »

Je cherche parmi mes milliards de fenêtres ouvertes, trouve le coupable (le lien que je viens de cliquer), le ferme, et m’excuse platement auprès de mon contact.

Bon, alors voilà, nous sommes en 2010. Il y a déjà plus de 10 ans que je m’insurge contre cette pratique barbare consistant à imposer une musique, quelle qu’elle soit, à l’ouverture d’un site. Alors voici mon message à ceux qui nous cassent ainsi les oreilles :

  • C’est d’une impolitesse sans nom d’imposer sa musique aux visiteurs.
  • Cela relève d’un égoïsme infini et dénote un certain mépris de l’autre (ou alors, dites le que vous faites un site, un blog, pour vous tout seul, et que vous vous fichez totalement des autres).
  • C’est dérangeant : la plupart des gens qui travaillent sur le Net écoutent en même temps leur propre musique, regardent des vidéos, ou sont au téléphone. J’aime la musique, mais celle que je choisis, quand je le veux.
  • C’est improductif : 90% de visiteurs quittent aussitôt un site qui s’ouvre avec un fichier musical automatique.

On bosse, merde ! Imaginez que je vienne sur votre lieu de travail, et que je vienne vous souffler dans les oreilles avec une vuvuzela !

6 reacties »
« Page 1, 2, 3, 4 »