Commentaires sur Internet et Bouddhisme

Une réflexion que je me suis faite la nuit dernière, alors que je ne dormais pas.  En tant qu’éditeur de sites, je reconnais tout le bienfait qu’apporte la possibilité à l’internaute de laisser un commentaire sur une publication.
Sur un site ou un blog, c’est bon pour le référencement, le petit robot de Google se dit dans sa petite tête de robot « tiens, si les gens commentent c’est que ce doit être intéressant. Je vais donc faire mon travail de robot et bien classer cet articles et ses commentaires ».
Sur Facebook, plus un post est commenté et liké, plus ce qu’on appelle son edgerank sera élevé : ce sera donc une publication qui aura des chance d’être vue par un grand nombre de gens.
Les commentaires sont bons pour le business.

Par contre, d’un point de vue bouddhiste, les commentaires sont une véritable pollution de l’esprit : c’est ce qu’on appelle la saisie.
C’est l’égo qui, au lieu de constater simplement ce que les sens perçoivent, se saisit du truc pour en rajouter trois tonnes, se raconter des histoires, crier de toutes ses forces « et moi et moi et moi, j’existe, et moi et et moi et moi ». Totalement inutile, cela entraine des histoires à n’en plus finir.
Les commentaires sont malsains pour l’esprit.

Je vais vous prendre un exemple, avec un sujet fédérateur : une photo de famapoual

saisie bouddhisme

Quelle est la réflexion du moine bouddhiste en voyant cette image ?

  1. Tiens, une famapoual sur la banquise
  2. Cette créature a t-elle besoin de ma compassion, souffre t-elle, a t-elle froid ?
  3. Non apparemment tout va bien pour cette famapoual
  4. Je continue donc mon chemin et me rends de ce pas au coiffeur : j’ai 2 mm de cheveux sur le crâne et Rinpoché pourrait me traiter (avec compassion) de hippie.

Voilà : simple, rapide efficace, aucun commentaire superflu, uniquement une préoccupation altruiste.

Publions maintenant la même photo sur Facebook

Comme cette demoiselle est visiblement en train de pêcher, sur une page de fans de pêche, tiens. [Ou bien son homologue en anglais (Anglers & Fish) tant qu’on y est à faire du lien].
Et là, on peut être certain de s’attendre à une avalanche de commentaires de toutes sortes, aussi utiles pour le business que malsain pour l’esprit.

Les graveleux
« Viens là poulette tu vas voir comment je vais te réchauffer »

Les analphabètes (hélas les plus nombreux)
« kikou la famapoual T kanon C koi ton 06 lol xptdr »

Les capslockés (ne s’expriment qu’en majuscule)
« LA FAMAPOUAL ELLE EST TOUTE NUE C4EST BO 9A »

Les féministes
« Je vous somme de retirer immédiatement cette image qui porte atteinte à l’image de la famapoual »

Les représentants d’associations
En tant que Président de l’Association Française de Défense de la Famapoual, je suis scandalisé que l’on laisse ainsi mourir de froid cette malheureuse famapoual. C’est une honte ! »

Les croyants de tous poils (hihi)
« Je signale votre page à Facebook, Jésus Marie Joseph, Sainte Mère de dieu priez pour nous pauvres pécheurs » (pêcheurs ?)
« Cette famapoual n’est pas voilée. Tu insultes le Prophète, je vais t’égorger toi et toute ta famille »

Les graphistes (ne s’expriment que par smiley)
:-) :-) 😆 :mrgreen: 👿 😈 ♥ ♥ ♥

Les paranos (ne croient jamais à rien)
« Fake !!! »

Les mythos
« Ah ouais je la connais, je l’ai déjà rencontrée à la pêche, c’est un bon coup »

Les schizos
« Moi et les autres gens dans ma tête on va cliquer sur J’aime. Ou pas »

Les spammeurs (ne sont là que pour faire leur propre promotion)
« Venez liker ma page pour tout savoir sur le Grand Tapis Pas Cher« 

Les enculeurs de mouche (scrutent tout ce qui est publié pour pouvoir ramener leur science)
« En agrandissant l’image on se rend compte qu’elle utilise du nylon 30/100, or cette technique nécessite du 24/100. vous vous foutez de notre gueule ! quand on ne connait rien à la pêche, on se tait !!! »

Les distraits (de loin les plus rigolos. Ils croient répondre à une publication privée, et partagent leurs petits problèmes avec le monde entier)
« Tu iras chercher les enfants à l’école demain, Josiane, tu seras un ange. Au fait Jean-claude n’est plus constipé, je lui ai donné ton remède, mais maintenant il a la diarrhée »
(pour peu que le Jean-Claude en question ait été identifié dans le commentaire, des milliers de gens se réjouiront d’avoir des nouvelles de son transit intestinal)

Et bien d’autres encore, cette liste n’est pas exhaustive. A noter que pour une compréhension plus aisée, j’ai tout écrit en français, ce qui est loin d’être le cas sur Facebook. A noter aussi que l’on n’a pas ce genre de commentaires sur le réseau social Google Plus, fréquenté essentiellement par des gens de qualité, dont les commentaires sont plutôt constructifs et intelligents.

Alors entre la nécessité de ne pas laisser polluer son esprit par toute cette stupidité, et le besoin de gagner sa vie ? Personnellement, j’ai choisi ce que préconise le Bouddha :

La voie du Juste Milieu

Je publie, je poste sur Facebook, et je me fous totalement de ce que les gens peuvent raconter dans leurs commentaires.  Je ne vais pas rajouter mes propres commentaires à ceux des autres. Plus il y en a plus je suis content, c’est tout. Ça ne m’atteint absolument pas, j’évite toute saisie, c’est juste du business. Je supprime simplement ce qui est spam ou insultes. Voilà.

Je vous laisse, j’ai rendez-vous au coiffeur.

Tags : , ,
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (4 votes, average: 5, 00 out of 5)
Loading...Loading...
15 726 lecture(s)

14 commentaires à “Commentaires sur Internet et Bouddhisme”

  1. l'Ours 15 février 2013 à 16h41 #

    Venez liker ma page pour tout savoir sur le Grand Tapis Pas Cher.

  2. Gil 15 février 2013 à 17h05 #

    Tient ? Faut vraiment que j’aille au coiffeur.

  3. Mathieu 15 février 2013 à 17h15 #

    J’adore votre humour zen ! Qui plus est, fort utile pour le GTPC que je viens de découvrir grâce à vous…

  4. Patrice 15 février 2013 à 17h36 #

    J’aurais rajouté :
    Publions maintenant cette photo sur Twitter
    Et il ne se passe rien.

  5. Stockings 15 février 2013 à 17h44 #

    les famapoual c’est dépassé, rien ne vaut une femme en bas, ou stockings en anglais !

  6. sylvain l'esoxiste 15 février 2013 à 17h58 #

    Excellent, ta vivacité d’esprit et ton sens de l’analyse sont au top, je me suis bien marré.
    Au fait, y’a pas de chat….

    • Dugomo 15 février 2013 à 18h09 #

      Je sais ce que tu attends que je réponde… Bah non 😉

  7. Lila Rozé 15 février 2013 à 18h10 #

    Tu as oublié les aigris :
    On s’en fout.

    Et les fashion victims :
    J’adore ses bottes ! Tu sais où on peut les trouver ?
    (oui, je sais que tu sais, réponds pas)

    Sinon, très bon billet.

  8. cobolian 15 février 2013 à 19h49 #

    Elle est en train de faire caca, mais a coté du trou. Une blonde quoi.

    (Elle doit avoir froid la pauvre)

  9. Sebastien 16 février 2013 à 1h01 #

    C’est marrant, j’ai cru me sentir visé en début d’article et puis finalement, non !
    Elle est charmante aussi cette famapoils 😉

  10. ForeignAgent 23 février 2013 à 11h41 #

    Ne dit-on pas « rendez-vous chez le coiffeur » et pas « au coiffeur », petit un voisin m’a dit : « c’est la vache qui va au taureau, moi je vais chez le coiffeur :) »

    • Dugomo 23 février 2013 à 12h32 #

      Ah tout de même, mon piège a fonctionné. Je commençais à désespérer 😉

  11. Anne (Papilles et Pupilles) 21 mai 2013 à 13h53 #

    mdr :)) J’adore

  12. logive 27 juillet 2013 à 13h36 #

    juste un de plus pour les robots.


Écrire une réponse