Les réseaux sociaux en 1942

Ce qu’on appelle la pensée unique, c’est pas nouveau, ça a toujours existé. Des instances dites supérieures qui fabriquent la morale, qui nous disent ce qui est bien et ce qui est mal. Autrefois c’était l’église, le roi, la reconquête de l’Alsace-Lorraine… Et aujourd’hui ce sont les médias qui nous disent comment penser, ce sont des Canal+, des Libé, des Inrocks qui décrètent ce qui est bien et ce qui est mal.

Ça n’a pas une grande importance, car ces médias restent relativement modérés dans leur manichéisme. Et de toutes façons le peuple, bien moins con qu’on le pense, ne fait plus confiance dans ces médias. Il voit, le peuple, la différence entre sa vie et celle de ces journalistes et politiques consanguins. Et même si on le l’écoute pas, le peuple, il a un tout autre discours que celui des donneurs de leçons parisiens (têtes de chiens).

Le gros problème, ce sont les réseaux sociaux qui ont surgi ces dernières années. Et les gens pleins de haine et d’aigreur, qui se servent de cette pensée unique  pour donner libre court à leurs plus bas instincts. En fait, ils se foutent totalement de l’idée qu’ils défendent, ils ne s’en servent que comme prétexte à défoulement sadique et malsain. Avec quand même comme garde-fou cette fameuse pensée unique. Les réseaux sociaux sont essentiellement fondés sur le voyeurisme et l’exhibitionnisme, le fameux « Tu m’as vu ? » et là ils poussent à outrance le « T’as vu comme je pense bien ? »

Et on en arrive à des chasses à l’homme, des mises au pilori, comme cette histoire qui en a choqué beaucoup : une jeune fille qui a été lynchée sur les réseaux sociaux car elle pleurait la défaite de son candidat, Nicolas Sarkozy. Voir l’article, c’est gerbant.

 

Il y a 70 ans, la bonne façon de penser était dictée par l’occupant nazi, avec l’idéologie bien puante que l’on sait.

Alors imaginons un instant que les réseaux sociaux aient existé en 1942

Sur Facebook, aurait eu des centaines de like un statut disant « kekon a rigoler a torturé un PD, et l’délire kan on lui a araché un bra LOL XPTDR »

Sur Twitter, aurait été retwitté 1000 fois  « Mon tailleur s’appelle Isaac Abramovich-Levy : je le soupçonne de n’être pas très catholique… Vous voulez son adresse ? »

Une section entière de Youtube (finement renommée Youpin) aurait été dédiée aux vidéos filmées à l’intérieur des chambres à gaz.

Et sur Dailymotion le succès aurait été assuré par les gags à base de handicapés physiques et mentaux, mis dans de cocasses situations juste avant leur exécution.

Un dérivé de Foursquare, l’application Balance ton Feuj aurait permis à tout un chacun de géolocaliser la maison d’une famille juive, facilitant le travail de la Gestapo.

Quant aux graphistes qui de nos jours prennent leur pied à piétiner tout ce qui n’est pas dans la fameuse pensée unique, ils aurait rivalisé de talent dans la propagande à base de doigts crochus.

affiche antisémite

Alors les gens ils vont me dire « oui mais là, tu déconnes, c’est pas pareil, nous c’est les méchants qu’on attaque ».

……

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (3 votes, average: 3, 67 out of 5)
Loading...Loading...
9 403 lecture(s)

7 commentaires à “Les réseaux sociaux en 1942”

  1. Laura 13 mai 2012 à 19h23 #

    Si la nana avait été de gauche tu n’aurais pas fait tant de manières !

    • Dugomo 13 mai 2012 à 20h08 #

      Bravo, tu penses bien comme on te l’a appris….

      J’estime moi que d’un côté comme de l’autre c’est aussi puant. Et ce sont souvent les mêmes qui avaient dénoncé des Juifs en 42 qui tondirent les femmes en 44.

  2. l'Ours 14 mai 2012 à 12h39 #

    le premier commentaire laissé est dans la continuité de l’article, de toute beauté !

    je vais fêter le 6e anniversaire de mon départ de l’hexagone, j’ai l’impression que l’ambiance c’est encore dégradée depuis.

    • Dugomo 14 mai 2012 à 13h06 #

      Oui elle est parfaite cette Laura. Elle ferait des étincelles sous une dictature.

  3. Chat en ligne 22 mai 2012 à 15h46 #

    J’étais complètement passée à côté de cet article, je trouve ça vraiment inadmissible que les gens soient de gauche comme de droite ! Je ne comprend pas les gens qui se livrent à ce genre de comportement…

  4. resultat loto 26 mai 2012 à 5h34 #

    Bonjour,
    C’est vrai que dans tout ça, il y a des relans nauséabond d’une certaine époque qui devrait être révolue depuis très longtemps…

  5. Cath 22 février 2013 à 13h45 #

    Là où se blesse le bât = la lâcheté collective de s’en prendre à supposé plus faible que soi.

    … je me fait la même réflexion chaque jour qui passe… en ai même causé hier soir encore avec un ami, pourtant érudit mais néamoins étonné, en évoquant devant lui les débordements « bien-pensants » et moutonniers de la plupart des webonautes (dont, au passage, je fais partie, ne nous leurrons pas).

    Certains jours me vient même l’envie de faire un mur du « non-politiquement correct » et songe que cette idée est totalement irréalisable car pour le coup, ce serait tenter le diable et l’excès inverse, et essayer de juguler le trop-plein d’écoeurement en buvant un grand saut de vomi…

    J’espère que nous avons tort, tous autant que nous sommes et qu’en cas d’invasion et de mise au piloris de certaines populations, les « gentils » rééquilibreraient la balance.

    Je me permets cependant d’en douter, suite aux récentes affaires Roms et autres personnes sur lesquelles on peut s’acharner ouvertement et sans encourir la moindre fatoua.

    A présent, les réseaux ne sont que la représentation technique d’un certain état de la pensée. Mise à jour et mise au jour.

    Nous souhaitons certaines époques révolues… voeux pieux ou bien ?


Écrire une réponse