Technologie, tu me prends pour un con ?

Il est des inventions qui, censées être un progrès, ne le sont pas forcément. L’ascenseur, tiens. Avant son invention, dans un immeuble, on avait toutes les couches sociales : comme c’était fatiguant de monter, les riches habitaient en bas, et plus on montait dans les étages, plus on était pauvre.  Les gens de revenus et de conditions différentes vivaient ensemble. Et puis on a inventé l’ascenseur : finie la mixité sociale, place aux quartiers pour riches ou pour pauvres. C’est un progrès, vraiment ?

De nos jours, la technologie va extrêmement vite, et certaines évolutions présentées comme utiles, voire indispensables, ne le sont pas du tout. Certes, dans certaines circonstances l’assistance par ordinateur se révèle bien utile, notamment pour les personnes handicapées : beaucoup arrivent à retrouver une vie bien plus agréable avec l’aide de gadgets technologiques.

Mais il y en a vraiment partout, de nos jours, de ces bidules électroniques censés nous simplifier la vie, et de fait nous rendant totalement abrutis.
technologie à la conDans les voitures, par exemple. A quoi servent donc ces essuie-glaces qui se mettent en route à la moindre pluie, ou ces codes qui s’allument quand le jour baisse ? Est-ce que je suis trop con pour m’apercevoir qu’il pleut ou qu’il fait nuit ?

Le GPS, quelle horreur, cet engin. Je suis trop con, peut-être, pour lire une carte, regarder les panneaux ? Et surtout pour m’arrêter et demander mon chemin ? Le contact humain c’est quand même plus sympa qu’une machine !
Avec le GPS, oui, je vais plus vite , et ça n’a strictement aucun intérêt. L’intérêt d’un voyage, ce n’est pas d’aller d’un point A à un point B : c’est le voyage en lui-même. C’est se paumer, hésiter,  demander à des gens, faire des détours, voir des choses qu’on aurait pas vues l’œil rivé sur un écran.

Internet, c’est pas mieux. Une étude récente a démontré que notre mémoire devenait « feignante »  avec le Net : notre cerveau ne se fatigue plus à retenir ce qu’il pourra retrouver par une simple recherche Google. Et comment on fait le jour où on a pas Google à portée de la main ?

Je me souviens de ce gentil garçon venant livrer du bois chez un copain : « voyons… 10 stères de bois à 53 euros pièce…ça nous fait… » et il sort sa calculette ! Même pas foutu de faire de tête une multiplication par 10, le pauvre.

On devient de plus en plus cons, guidés par des tas de machines, et abrutis devant des centaines de chaines de télé. On me prend pas pour un con à m’offrir autant de chaines de télé alors que des gens sur Terre n’ont même pas l’eau potable ?
Et si c’était ça le but justement : nous rendre plus cons, totalement dépendants des machines, asservis à la technologie. Même plus capables de raisonner par nous-mêmes, et programmés dans un seul objectif : consommer.

 

Tags : , ,
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...Loading...
14 546 lecture(s)

10 commentaires à “Technologie, tu me prends pour un con ?”

  1. Didier 20 septembre 2011 à 16h34 #

    Mouais. Je suis bien d’accord avec le constat, mais pas forcément avec la conclusion.

    PERSONNE ne te force à consommer. On t’y POUSSE. C’est différent. Il ne tient qu’à toi d’inclure ou non les gadgets. Ce que je trouve vraiment plus dommage, c’est que les gens ne cherchent pas à se rendre compte des manipulations marketing qui existent (genre: l’affect dans la publicité).

    Il n’y a pas de « grand complot »… Pourtant, des Reptiliens aux Illuminati, si tu regardes sur Youtube, t’as l’impression qu’un tiers des gens est totalement parano – certain qu’un groupe secret occule de Francs Maçons/Communistes/Extra-terrestres/etc nous dirige et module le monde pour s’enrichir ou prendre le pouvoir. C’est rassurant de se dire qu’on a perdu le contrôle, que quelqu’un de puissant tire les ficelles et qu’on ne peut rien y faire.

    Mais la vérité est (ailleurs) bien pire: les gens se jettent volontairement là-dedans. Tu pourrais très bien avoir un GPS et ne t’en servir que dans les cas « graves » (ex: à la bourre pour un rdv, etc). La technologie, comme l’argent, est un très bon serviteur mais un très mauvais maître.

  2. teabo 20 septembre 2011 à 19h39 #

    Alors soit cest un jolie troll, soit tu es un mouton. Le choix continu dexister, libre a toi de faire la part des choses. La technologie jaime ca, jen ai fait mon métier et compte bon continuer a lutiliser quand bon me semble.

    Ce nest pas parce quil y a un manque deau dans certaines parties du monde, quon doit se priver deau aussi. Ca ne changera rien au problème contrairement a ce que pensent les bobos.
    Un idiot restera ignorant, avec ou sans technologie. Un passionné de gadget nest pas plus ignare quun collectionneur de timbres ou figurines.

    Le consommateur est con si il défait arnaquer. Un voayageur lest tout autant si il reste dans sa bulle. Un moralisateur devrai appliquer ses conseils et souvrir sur le fait quil na pas la pensée unique…. et ben il y a des gens qui font tout ca et lopposé. Le complot nest que dans la tete des paranoïaques sans opinion personnel ou anti-tout.

    My 2 cents.

  3. teabo 20 septembre 2011 à 19h42 #

    pardonnez moi mes coquilles. Pas facile a partir dun téléphone 😮

    Ca me facilita la vie mais pas toujours. Jassume.

  4. LapinLove404 20 septembre 2011 à 19h55 #

    Pas daccord…

    Cest un vaste débat et je trouve ton point de vue trop simple pour pouvoir être entièrement daccord.

    Oui, les nouvelles technologies permettent une certain paresse intelectuelle. (cf ton gars qui ne prend même plus la peine dessayer de multiplier par 10) mais… Elle permettent aussi une plus grande souplesse intelectuelle.

    Si je nai plus à retenir une série de formule complexes pour calculer des intégrales, si je nai pas besoin de connaitre par coeur une série dinformation,… quel temps gagné, quel energie cognitive économisée… que je vais pouvoir consacrer à autres choses.

    En serions nous mà aujourdhui, si on avait pas pu, un jours, arrêté de retenir par coeur lhistoire de notre peuple sur 50 générations et pu en profiter pour découvrir de nouvelles choses ?

    pareil pour ton GPS, qui en fait te prend peut être pour plus malin que tu ne les : tu pourrais ten servir quand tu veux te déplacer du point A au point B… et le laisser dans la vide-poche quand tu veux simplement voyager… Mais pour ca, il faudrait que tu sache ce que tu veux quand tu prends le volant.

  5. Liane Markus 5 octobre 2011 à 10h30 #

    Avec les changements qui sont aujourd’hui happenign, beaucoup de personnes préfèrent utiliser la nouvelle technologie. Comme une question de fait, de nombreuses personnes en ont bénéficié. Cet article que vous avez créé un aperçu senseful parce que beaucoup relaize qu’il ya des changements qui peuvent résulter en quelque chose de minerai postive négative.

    • Dugomo 5 octobre 2011 à 15h39 #

      Toi, t’es le champion du monde du commentaire super bien traduit. Rien que pour ça, je te le laisse. Mais sans lien vers ton URL, faut pas déconner !

  6. pierro 7 octobre 2011 à 21h44 #

    t’est pas supposé dire du bien sur ton blog?

    • Dugomo 7 octobre 2011 à 22h42 #

      Justement, c’est en filigrane, je dis du bien des gens qui ne ont pas aveuglés par la technologie et le consumérisme.

      • pierro 9 octobre 2011 à 21h29 #

        mouais, vite fait alors le filigrane. c dommage, je trouve le concept « je dis du bien » carrément bien vu mais, et cela n’engage que moi hein, je trouve que tu suis pas trop cette ligne, voila. suis déçu. pouet.

  7. Fajr Breeze 9 octobre 2011 à 22h39 #

    Cest pour ça que je vais essayer de faire un Digital Sabbatical après 6 ans de nolife regrettée.


Écrire une réponse