Les pigeons

Comme volatiles urbains, j’ai toujours préféré les moineaux, espiègles, malicieux, légers, rigolards.
Et je n’ai jamais eu de tendresse particulière pour les lourdauds pigeons, zozios que je trouvais plutôt vulgaires, obèses  et stupides générateurs de crottes sur ma voiture.
pigeon

Il y a quelques semaines, à Nice, un vieux monsieur tout embêté avec un pigeon bien amoché à ses pieds. Blessé à mort par un goéland, ça arrive souvent, les goélands attaquent les pigeons en plein vol, pour les bouffer ou par simple agressivité.
Il faut l’achever, qu’il me dit le monsieur, on ne peut pas le laisser souffrir ainsi, mais moi je ne peux pas faire ça.
Bon, c’est pour ma pomme, quoi. Je me penche, caresse le petit corps démantibulé, prononce quelques paroles de compassion, genre comme dans Avatar, et lui tords le coup.
Je rentre, les mains pleines de plumes et de sang et de cette vie que je viens de prendre, les mains qui ont fait ce qu’il fallait faire.

Et depuis ce jour, il se passe une chose bizarre, crois le si tu veux : je suis entouré de pigeons. Je me mets à une fenêtre, à un balcon, je traverse un jardin public, je m’assois sur la plage, il y a toujours des pigeons autour de moi. Des tourterelles aussi. Rien de menaçant, on n’est pas dans un film d’Hitchcock, bien au contraire, ils sont amicaux, veulent faire copain.
Je leur parle, ils ne me répondent pas : normal c’est des oiseaux. Mais je les observe depuis, apprends à les connaitre, et m’aperçois qu’ils ne sont pas si stupides que je le pensais.

Tiens, lui par exemple qui prend le métro :

Et je me dis que si ça se trouve, pendant que j’achevais l’oiseau blessé l’autre jour, un collègue à lui nous observait, qu’il a été raconter la scène au Roi des Pigeons, que le Roi des Pigeons a décrété que Dugomo était dorénavant un pote, que les petits oiseaux et les écureuils et les lapinous devaient l’aider à faire son ménage, comme dans Blanche-Neige, et que…. et que tant que tu arrives à te raconter des jolies histoires comme celle-ci, tout va bien, mon pote, tout va bien.

Tags : , , ,
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (3 votes, average: 5, 00 out of 5)
Loading...Loading...
13 292 lecture(s)

4 commentaires à “Les pigeons”

  1. Nicolas 27 juillet 2011 à 14h20 #

    J’aurais peur qu’il ne soit pas mort et qu’il souffre encore plus moi..
    Mais pareil que toi, impossible de laisser un animal souffrir sans rien faire..

  2. Fajr Breeze 9 octobre 2011 à 22h33 #

    Et les poussins?? Pourquoi on ne voit pas des poules et des coqs dans les places publics..? cest plutôt nature comme animaux !!

  3. Yvon 6 novembre 2011 à 12h27 #

    Bonjour

    Je découvre ce blog à l’instant. Et l’article que je viens de lire est de loin l’histoire la plus sympa que j’ai lu de la semaine.

    Alors bravo. Tu as un nouveau fan. Et merci à SEOBlackInside de m’avoir fait découvrir ton blog via son journal.

    J’aime bien les blogs de ce style. y’en a pas assez.

    Bravo pour le pigeon, en passant. Je n’en aurais pas eu la force, moi non plus.

    Bon dimanche

    Yvon

  4. nat 5 janvier 2014 à 17h18 #

    dugomo il est trop top ton blog super et vive les animaux vivants


Écrire une réponse