Vivre libre sans crédit

En décembre 2010, le philosophe footballeur Eric Cantonna lançait un appel au peuple : retirez tous votre argent de la banque. Ce fut un échec, mais cela eut au moins le mérite de désigner les oppresseurs dans notre société de consommation de merde : les banques.

Comment ça marche ?

Quand j’ai commencé à travailler, avec un SMIC, tu payais ton loyer, tes factures, ta bouffe, tes sorties, tes vacances. De nos jours, tu payes à peine ton loyer et une partie de tes factures.

Dessin Charb

Non seulement les salaires n’ont pas augmenté, non seulement on t’a inventé l’euro pour bien augmenter les prix en loucedé, mais on t’a créé un tas de nouveaux produits, besoins, services.

Et on t’a implanté dans le crâne que si tu ne possèdes pas le dernier bidule à la mode, si tu ne changes pas  de téléphone tous les 6 mois, si tu ne claques pas un billet violet à chaque sortie en boite, ben t’es un looser.

[Ce qui est totalement faux : l’homme heureux n’a pas de chemise. Et la femme heureuse n’a pas de culotte, c’est prouvé scientifiquement].

Alors, tu fais des crédits, c’est tellement facile. Trois bulletins de salaire, et hop, tu repars du magasin avec un gadget inutile.
Tu as besoin d’argent ? Ta banque et des tas d’organismes de crédit te proposent gentiment ce qu’ils appellent une « réserve d’argent ». En fait, un crédit revolving, un piège horrible à près de 20% d’intérêt, dont il est très difficile de se dépêtrer.

Tu crois vraiment faire une affaire en achetant un appartement et en t’endettant pour 30 ans ? TRENTE ANS, punaise ! Ça ne te donne pas le vertige ?

Et une fois que tu es gavé de crédits, que tu as des échéances à rembourser, tu n’es plus libre. Tu ne peux plus dire « crotte » à la société, tu es obligé de travailler comme un malade pour rembourser. Et parfois de faire un nouveau crédit pour rembourser tes échéances. Le cercle vicieux, tu es piégé.

Si tu ne fais pas très attention, tu peux vite devenir un esclave des banques.  Sans compter les dégâts occasionnés à la planète par cette consommation effrénée. Et ce sont bien sûr les plus pauvres qui se font avoir par ce piège consommation/crédit. La crise des subprimes aurait du nous faire changer de cap, tu parles, nous n’avons rien appris.

Dessin Charb

Les États aussi vivent à crédit

Hélas oui, cela fait partie du même système de fuite en avant : dépenser plus que l’on ne gagne, péter plus haut que son cul, spolier les pays pauvres, détruire l’environnement et laisser nos descendants payer l’addition.
On ne peut rien contre l’Etat, mais on peut déjà agir à titre individuel.

Comment  sortir du cercle vicieux du crédit ?

D’abord en n’y entrant pas !

Dis-toi bien une chose : tu n’es pas ce que tu possèdes. Tu vaux mieux que ça.
Alors réfléchis avant de consommer. Sans aller dans l’extrémisme de ceux qui ont fait le pari de ne vivre qu’avec cent objets, tu peux appliquer la solution de grand-mère : quand tu as besoin/envie de quelque chose, économise jusqu’à ce que tu puisses te le payer comptant :

  • Tu te laisses ainsi tout le temps de la réflexion « en ai-je vraiment besoin/envie ? »
  • Ce qui est acquis après une longue attente fait bien plus plaisir que ce vient tout de suite, sans efforts
  • Tu payes bien moins cher, et surtout tu restes libre.

Personnellement, hormis pour les entreprises, je n’ai jamais fait de crédit. Toujours locataire (en meublé), voitures (d’occasion) payées comptant, très peu d’objets, enfin, j’ai déjà décrit comment je vis.

Et sans aucun crédit, oui, je suis libre.

Et toi, gentil lecteur, es-tu libre ?




Tags : , ,
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (8 votes, average: 4, 75 out of 5)
Loading...Loading...
42 767 lecture(s)

40 commentaires à “Vivre libre sans crédit”

  1. Homer 22 février 2011 à 18h24 #

    je répondrais dans 25 ans :-/

  2. jcfrog 22 février 2011 à 18h58 #

    moi j’ai un très long crédit pour ma bicoque et je me sens libre quand même :)
    pour le reste effectivement j’évite toujours de prendre des crédits

  3. […] This post was mentioned on Twitter by Delphine Dumont and Fabrice Avati, M. Dugomo. M. Dugomo said: [Blog] L'homme heureux n'a pas de chemise et la femme heureuse n'a pas de culotte http://bit.ly/dKcvTl […]

  4. laurette 22 février 2011 à 19h47 #

    @jcfrog J’ai le même crédit que toi (;)), et faut dire qu’à l’époque on ne pouvaient plus se payer un loyer. Comme ma machine à laver, acheté à crédit car à la fin de l’année elle était à moi pour le même prix que la laverie. Elle a duré dix ans, lavant 4kilos à la fois pour une famille de 5! Mais après ce malheureux crédit j’ai été inondée de pubs pour en prendre d’autres que jamais j’aurais pu me permettre avec mon smic mais ça, ça ne leur posait pas problème. Aujourd’hui je côtoie plein de familles dans une spirale infernale à cause de ça. :(

    • Dugomo 22 février 2011 à 19h56 #

      @Laurette @jcfrog Vous avez le même crédit, comme c’est étrange 😉
      Oui, Laurette, ce sont les plus pauvres à qui ont la tête sous l’eau avec le sur-endettement

  5. fee_lait 22 février 2011 à 20h25 #

    Je suis aussi une grande déçue de la crise : moi qui pensais que le monde allait prendre conscience.. tu parles !
    J’essaye aussi de ne pas trop vivre à crédit mais quand on est pauvre (ou étudiant, sans parents pour payer le loyer comme moi) c’est assez difficile ! Mon seul crédit est donc mon PC. Je n’ai pas les moyens de mettre de côté 500 € (si, mais en quatre mois et en mangeant du riz et en ne sortant plus) alors le crédit profite..

    Pour savoir d’où vient notre argent et où il va, un très bon docu à voir : l’argent dette de Paul Grignon http://www.dailymotion.com/video/x75e0k_l-argent-dette-de-paul-grignon-fr-i_news

    Je suis toujours très admirative de ton détachement matériel Dugomo, aujourd’hui j’essaye de limiter les dépenses que je juge « inutile » (un enième vernis à ongle, un bibelot, une paire de chaussette Hello Kitty…) et mon salaire m’y encourage fortement.
    Tout comme j’essaye au maximum de ne pas acheter de produits alimentaires déjà transformés (c’est moins bon, plus cher, et je délaisse ainsi les petits agriculteurs), j’essaye d’acheter au maximum au marché directement au producteur (réduisant ainsi les intermédiaires et les dictats des grandes distributions) mais dans ce monde de SURconsommation, il est difficile de trouver sa place…

    Bref, je m’en vais retrouver mes poneys et papillons pour oublier où je vis.

  6. Lili 24 février 2011 à 12h17 #

    Là où le crédit est idiot, c’est comme tu dis, pour consommer des biens pas forcément utiles. Faire un crédit pour s’acheter le dernier écran plasma, un super reflex avec THE objectif alors qu’à part les repas de famille, tu fais jamais de photo… Y’a pleins de choses que j’aimerais avoir et pourtant je ne crédise pas (oui j’invente des mots) à tout va.

    Malheureusement, il reste des cas où il faut bien passer par là. Certains n’ont pas d’autres choix pour payer leurs études, pour monter une entreprise ou même pour une personne voulant être propriétaire. Le tout est de savoir se modérer et rester « raisonnable » si on peut dire, dans les crédits qu’on fait.

  7. Swayb 24 février 2011 à 12h21 #

    Non, je ne le suis pas, libre. Je suis tombé dans tous les pièges. Le problème c’est que je l’ai fait en conscience. Akibag étant en grosse difficulté, j’ai été voir la banque qui ne m’a proposé qu’un crédit revolving. Il est aujourd’hui utilisé à 98% et mes comptes pro et perso sont quand même dans le rouge. Pire, la raison pour laquelle j’ai contracté ce crédit n’est toujours pas résolue. En clair, il ne m’a pas du tout servi à ce à quoi il était destiné. Au lieu de me faire avancer, il m’a en fait fait reculer.

    Je suis grillé de partout ! :)

  8. lamarie 24 février 2011 à 12h43 #

    malheureusement tlm ne pense pas ainsi :/
    la société est devenue ainsi pour te faire « accepter » il te faut les derniers trucs « à la mode », les derniers gadgets…
    mais aussi, certains sont dans le besoin et le crédit revolving est leur « roue de secours » sans penser qu ils seront encore plus au fond :(

    perso j ai fais un « petit » prêt à ma banque pas pour m acheter de tv grand écran (j ai encore ma vieille tv 36cm), ni pour m acheter le dernier téléphone portable à la mode (il y a peu j avais encore le nokia 3100, qui m a valu plein de réflexion à la con…oui je suis « pauvre » et alors?je fais ce que je peux…)mais pour pouvoir vivre (payer le loyer, les factures, à manger et aussi m acheter un pc car pu le choix vis à vis des mes études) je devais le faire sinon je serais « à la rue »…

  9. Phenix 24 février 2011 à 12h50 #

    Je compte bien vivre de cette manière aussi, j’ai depuis toujours horreur d’avoir des dettes et de devoir rembourser des gens !

    Article très sympa qui illustre bien le monde d’aujourd’hui…

  10. Samuel 24 février 2011 à 13h27 #

    Tu ne peux pas assimiler crédit à la consommation et faire un emprunt pour un logement, dans le premier cas c’est certain que c’est à éviter si on a pas un besoin vital du produit, pour le deuxième ça peut faire faire des économies au contraire, tu payes la même chose que si tu étais locataire et si tu veux te barrer, tu mets ta maison en vente, et tu te débarrasses du crédit du même coup…

  11. demarcq 24 février 2011 à 13h33 #

    La liberté envers un banquier c’est bien, mais ne pas payer 2 fois sa maison, c’est mieux !
    Le coût d’un crédit sur 30 ans est en moyenne de 4,35%, sur 30 ans ca fait 130,5 % de cout de crédit donc pour une maison à 350 000 €, on devrait payer en plus 456 750 €, hors assurance soit un total de 806 750 €…
    Y’a pas un problème la ??????

    • Lili 24 février 2011 à 14h56 #

      C’est pas pour rien qu’on dit que les riches restent riches et les pauvres restent pauvres. T’es riche, tu payes ta baraque au prix « normal », t’es pauvre, obligé d’emprunté et de payer encore plus cher qu’à la base.

      C’est vraiment se faire enculer d’être pauvre…

  12. moitem 24 février 2011 à 15h01 #

    je suis assez d’accord, sauf pour le prêt immobilier. Verser un loyer pour quelquechose qui ne t’appartient pas, vaut mieux payer un crédit pour quelquechose qui t’appartiendra. Quelquepart, un prêt immo, c’est se verser de l’argent à soi même.

  13. MasterBOX 24 février 2011 à 15h13 #

    Au sujet du logement, on est dans le système dans les deux cas :
    – Soit tu payes un loyer à vie, et donc une rente à un propriétaire, ta liberté est relative, s’il augmente son loyer du jour au lendemin tu fini à la rue !
    – Soit tu paye des intérets sur un crédit, c’est à peu près la même chose, mais tu as une chance de devenir propriétaire, et donc d’être un peu plus libre un jour…

    Le choix n’est donc pas aussi simple que vous sembler l’indiquer. La seule liberté est de sortir du système en devenant nomade, ou en faisant une révolution pour changer de système (encore faut il qu’il soit mieux) mais ce ne sont pas des choix que je ne suis pas prêt de faire.

  14. Alkashi 24 février 2011 à 17h31 #

    A l’origine des ennuis on trouve bien souvent la soumission à ses passions…

  15. Dugomo 24 février 2011 à 18h46 #

    @fee_lait Vidéo très intéressante, je vais la revoir, tiens

    @Lili monter une entreprise ou payer ses études, ça se comprend : c’est un investissement, rentabilisé assez vite

    @Swayb Aïe :-(

    @lamarie Espérons que sera la seule fois où tu en auras besoin

    @Phenix Tu as tout compris :-)

    @demarcq Hé oui, très peu de gens font ce calcul aveuglés par le mot magique : devenir PROPRIÉTAIRE

    @Samuel @moitem Relisez l’argument chiffré de @demarcq !

    @MasterBOX La vie nomade, c’est cool :-)

    @Alkashi Tu as tout compris. Ce sont en effet les passions qui aveuglent et entrainent dans une spirale infernale.

  16. melusine 24 février 2011 à 19h33 #

    Je suis depité par la non-profondeur de vos article.
    Ce que vous écrivez est pertinent et vos intention sont bonne, mais c’est d’une evidence …

    Expliquer ce genre de chose me fais penser a la situation des francais constament pris pour des débile par la télévision.
    Mais peut-etre es-ce ma bétise que de croire que les gens sont plus malin que ce qu’il ne devrait être.

    Je ne veux pas rentrer dans le debat de la consommation, car je risquerai d’etre décu, mais un pret ne devrai etre fait que pour des choses utiles.
    Faire un pret pour une maison est logique, mais demande certaines assurance qui justifie la prise de risque.
    Faire un pret pour une plus grosse television ou plus grosse voiture est d’une débilité sans égale.

    Je regrette de ne pas avoir connu le temps de mes grand parent qui été constitué de gens debrouillard de leur main, et qui n’été pas des parasite pret a consommer plus.
    Le luxe apporté par un smic pour une seul personne est impressionant, mais l’homme ne satisfait pas de ce qu’il a, il prefere regarder ce qu’il n’a pas et ecouté la télé lui dire que le bonheur c’est d’etre riche et celebre.

    Bonne continuation.

    • Dugomo 24 février 2011 à 19h50 #

      @melusine Vous auriez mis un lien vers votre blog ou site, j’aurais pu voir la profondeur de vos propres écrits

  17. Samuel 24 février 2011 à 21h01 #

    @Dumarck : 350 000 euros, tu as des goûts de luxe !!!
    Alors prenons plutôt un prêt de 150 000 sur 30 ans à 4.25%, ça fait des mensualités de 783 euros pour un total de crédit de 131 000, soit un paiement total de 281 000.
    Alors oui tu payes pratiquement le double, mais tu es propriétaire, et c’est sans compter l’inflation de l’immobilier qui a pu faire doubler ta maison de valeur.
    Si tu es locataire, tu payeras à peu près le même loyer pour la même surface habitable, sauf qu’au final t’auras que dalle, soit 281 000 euros dans le vent.

    • Dugomo 25 février 2011 à 0h47 #

      Samuel, tu es référenceur comme le montrent tes 2 commentaires linkant 2 URL différentes.
      Comment peux tu t’engager sur 30 ans alors que ton métier disparaitra dans quelques années ?
      D’autre part, si tu achètes une maison à 150 K€, ce sera dans un coin paumé sans l’ADSL, tu ne pourras pas travailler, et même pas rembourser tes premières échéances.
      Tu es une pure victime du système, mon gars Samuel.

      • MasterBOX 25 février 2011 à 20h01 #

        Je suis d’accord pour dire que l’achat à crédit est loin d’être idéal, et parfaitement ancré dans le système actuel.
        Mais la location aussi, si ce n’est encore plus. Le calcul de Samuel n’est pas faux, souvent la part représentée par le coût du crédit est inférieure au loyer d’un bien équivalent !

        De plus, l’engagement sur 30 ans est virtuel, il est aussi possible de revendre le bien acquis à tout moment, ou de le louer, l’achat n’étant plus alors aussi contraignant.

        Bien sûr encore une fois il faut que le système soit toujours viable, mais si tel n’est plus le cas, alors c’est à coups de fusil qu’on conservera son toit.

        Je ne comprends pas par contre l’attitude de melusine. Ce serait comme dire que les mathématiques sont tellement évidentes qu’il ne faudrait pas perdre du temps à l’expliquer aux étudiants. Les blogs sont un véritable espace de communication, et c’est une véritable plus value que de pouvoir échanger sur des sujets en apparence « évident ».
        Il faut nous auto-rééduquer sur certains sujets, et les crédits en sont un à mon avis !

      • Samuel 27 février 2011 à 11h42 #

        C’est du troll ou bien?
        Je suppose que tu plaisantes mon cher Dugomo, sinon ben heu, non, sans façon. :)

  18. benkow 25 février 2011 à 12h55 #

    Rien ne vaut une bonne piqure de rappel avec « l’argent dette » :)
    http://www.dailymotion.com/video/x75e0k_l-argent-dette-de-paul-grignon-fr-i_news

  19. Marie 28 février 2011 à 11h45 #

    Le crédit à la consommation est une plaie et un piège dans lequel il ne faut absolument pas tomber !
    Par contre j’ai un crédit immobilier sur le dos mais il est en fait remboursé par le loyer que me verse le locataire qui habite l’appartement. Dans 15 ans j’aurai donc un appartement qui m’aura coûté peanut et que je pourrai revendre à très bon prix 😉

    Pour le reste, être propriétaire c’est quand même avoir plus de liberté que d’être locataire. Si jamais demain j’ai envie de tomber un mur dans mon appart, et bien je le fais! J’ai été locataire pendant des années, avec la crainte que du jour au lendemain je doive quitter mon logement pour que mon propriétaire le récupère (ce qu’il a finalement fait) et je me sens plus sereine d’habiter un bien que je possède 😉

    ps : le métier de référenceur ne va pas disparaitre, ça fait déjà plus de 10 ans que je le pratique et j’ai de plus en plus de demandes chaque année. C’est mathématiques, il y a de plus en plus de sites et boutiques qui s’ouvrent sur le web et la majorité d’entre eux sont codés avec les pieds :)

    • Dugomo 28 février 2011 à 16h32 #

      Un crédit en vue d’une location, c’est un investissement, une opération financière, ça n’a rien à voir.
      Je ne vais pas tout raconter ici pour le référencement, je te dirai de vive voix quand tu m’inviteras à manger des gâteaux :-)

  20. toto 28 février 2011 à 12h23 #

    oui :)

    • Dugomo 28 février 2011 à 16h51 #

      Un simple « oui » n’est pas suffisant pour avoir 2 jolis liens sur un blog de cette qualité.
      Recommence, en t’appliquant cette fois
      😉

  21. Anne 3 mars 2011 à 12h05 #

    Je ne suis pas tout à fait d’accord. (oups)

    Il y a banque et banque. Je ne mets pas dans le même panier ma banque traditionnelle qui me conseille pour une gestion de bon père de famille qui me prête de l’argent quand j’en ai besoin pour acheter une maison ou une voiture et l’organisme de crédit conso qui me noie de courrier pour me prêter de l’argent dont je n’ai pas besoin.

    C’est d’ailleurs la même chose pour les entreprises.

    • Dugomo 3 mars 2011 à 12h20 #

      Je suis bien d’accord que les organismes de crédit à la consommation sont une véritable arnaque pour les plus pauvres.
      Mais les banques traditionnelles (qui sont d’ailleurs propriétaires de ces organismes de crédit) valent-elles mieux ?
      Et le fond du sujet est : cela vaut-il le coup d’obérer sa liberté pour acquérir des biens ?
      N’est-ce pas une illusion que de vouloir être propriétaire ?

      PS : toujours un régal de lire tes recettes :-)

      • Anne 3 mars 2011 à 12h26 #

        moi j’y crois. et si ma banque ne me prêtait pas de sous quand j’en ai besoin, je ne pourrais pas être propriétaire (ce qui pour moi est plutôt positif) mais on peut vivre sans, et surtout je n’aurais jamais pu par exemple m’acheter ma première auto, nécessaire pour mon premier boulot :)

  22. toto 5 mars 2011 à 20h23 #

    Doh, euh, m’appliquer du coup c’est compliqué. Alors, libre en fait vis a vis des banques, c’est bon assez, que la maison, ruine retapée a la main alors pas de credit, voiture très vieille, pi (non mais pourquoi je dois m’appliquer, faudrait que je relises ce que t’écrivais moi, ok vivre libre sans credit), deja une technique c’est de gagner tellement peu que rien que l’idée d’aller demander un crédit tu vois la tete que ferais le type et tu te marres, pi on a fait avec 600 euros a plusieurs pendant plusieurs années, alors les trucs style ipod consommation, c

  23. toto 5 mars 2011 à 20h26 #

    doh, j’ai appuyé je voulais pas, pi, quoi, moi je voulais juste dire oui. J’espere que je ferais jamais de credit d’ailleurs. pi bonne soirée.

  24. […] n’était pas du tout l’esprit de départ : je suis contre le crédit : il suffit de lire mon blog pour le […]

  25. […] nous fait part aussi de choses qu’il n’aime pas et donc, logiquement, il n’en dit pas du bien. MAIS, son auteur nous le dit de manière […]

  26. […] une démarche résolument individuelle, vivre en pleine conscience et ne pas tomber dans les pièges de la consommation et du crédit. Acheter raisonnablement, lire les étiquettes, ne pas aller systématiquement au moins cher, et […]

  27. mussard 28 janvier 2012 à 14h07 #

    moi non plus aucun crédit ! j’ai acheté un terrain agricole 2000 euro qui me permet d’avoir un beau potager,qui me permet également de garer mon bus aménagé(aménagement + bus = 15000 euro…et san taxes foncières svp ).En 1 ans de petites économies a deux , on s’en tire avec un toit de la bouffe et surtout…la liberté…la liberté de se dire que l’on ne doit rien a qui que se soit !Si le boulot ne marche pas , on lui dit fuck et on prend le prochain, de toute façon on a aucune dettes !ET CA , c’est une putain de liberté…la liberté aussi de travailler 2 mois chacun et d’etre en mesure de mettre quasiment toute son argent de coté pour se taper, 1 mois après, un voyage …rencontrer des gens , des cultures et si le pays nous plait , y rester quelques semaines de plus, voir quelques mois
    …la liberté quoi.
    Et non ce mode de vie ne fait pas forcément de nous de farouches personne refusant le progrès et se clamant écolo parce que ça fait bien ………….l’alternative économique est mal vu dans « notre société »

  28. Boukli 18 mars 2012 à 12h32 #

    Moi mon père est agriculteure.Il a des dette a payé et j’ai peure q’uil tombe en ruine svp aider moi j’ai pleurer en écrivons ce mot on vat dormire sous les pont alors que j’ai une soeure de 1ans je n’ais que 10ans!!!!!!

  29. Philippe 27 juillet 2012 à 17h32 #

    le crédit à la consommation vous rend pauvre, toujours à rembourser derrière

  30. pigeonxxl 20 décembre 2014 à 20h37 #

    bonjour je ne sais pas si c’est vraiment le sujet mais je vais tout de meme tenter : le seul emprunt que j’ai contracté c’était en 1984 pour une acquisition immobilière , la caisse d’épargne initialement me l’avait refusé « vous ne gagnez pas assez chez nous a la caisse d’épargne nous avons un devoir sacré : celui de protéger nos clients contre les remboursements mal honorés !  » et pourtant le crédit agricole me l’avait alors accordé et sans problème au bout de 20 années tout a été remboursé ! sans rancune j’étais encore resté chez l’écureuil mais vous ne pouvez pas vous imaginer maintenant a quel point je peux me les « bouffer » de n’avoir pas dégagé (j’était épargnant chez eux depuis l’année 1970) par ce que maintenant c’est sur un de leurs placements maison composé d’actions datant de 1999 que c’est pour la vie qu’ils m’ont mis a découvert et la ruine je peux avoir encore le plaisir de la découvrir ! tenez ce serai trop long a expliquer tapez : 4 mensonges que les banquiers adorent vous raconter E+ plan d’action tout en bas déroulez et la pigeonxxl vous le rejoindrer pour un vrai fleuve qu’il a vous narrer , vous y verrez notamment comment pour pas trop cher il y en avait un qui aurait fait aménager sa résidence secondaire (médiapart) vous ne devriez pas vous ennuyer ! 03.12.1999 je ne m’étais pas précipité a l’agence en réclamant « des actions vite vendez moi des actions! » la suite vous l’avez deviné « caisse d’épargne » cette maudite banque me pue au nez ! « tous les memes » vous leurs faite vraiment plaisir leurs permettant ainsi de dissiper et de noyer le poisson !


Écrire une réponse